Je n'allais quand même pas utiliser facebook !

Ce blog n'est pas une blague.

Retour au foyer

Classé dans : Textes annexes — 23 avril 2014 @ 15 h 17 min

Thème musical : www.youtube.com/watch?v=LbPRGD… 

Quand tu as le vent dans les cheveux, peux importe d’avoir des graviers dans les bottes.

Soleil rouge, herbe grise, je campe mes semelles dans le sol froid. Sur le haut de ma colline, toujours la même rengaine. Toujours le même rictus. « J’arrive, ma jolie. ». Rien dans les poches, j’ai les gants blancs qui me démangent. Jambes écartées, le bassin en avant. Faites tourner ! J’aime que les choses soient claires… Allez ! Un chapeau… haut ! J’y ai mis les formes. Pour toi. Fallait pas pousser papy dans les soucis. J’ai les gants blancs qui me démangent…! Les bras ballants ? Viens donc honorer le contrat avec l’enfer… plus de pentacle pour me retenir ! Fallait pas pousser papy dans les ennuis. « J’arrive, ma jolie ! ». Sur le haut de ma colline… tu m’attires à nouveau ! J’éclipse le soleil, darling ! Ne reste que le phare et la corniche. Tu t’es bien amusé… ? Je vois ta ville fumer…. Que commence ma danse nocturne… !

Combien de croulants ?! Combien de têtes nues ?! Pour m’ouvrir en un crac le chemin de ta déconvenue ! Râle autant que tu veux, chérie ! Mes gens sont des experts ! Les premiers cris… ? bavardage que cela ! Mon armée a l’écume aux lèvres ! Bave l’adage, crouler toujours ! Descendu sur terre, de retour… les légions mortes sont à tes portes ! Hé ! « J’arrive, ma jolie ! » Regarde par dessus tes murailles ! Regarde moi, qui te raille ! Du haut de ma colline, du haut de ta corniche… Je sais que tu m’as vu. Je veux que tu saches ! Et je veux que tu saches, que je veux que tu saches ! « J’arrive, ma jolie… » C’est l’affrontement des gens ! Le grand cérémonial ! Le choc des titans. Le démon prend un… malin plaisir à notre joute ! Orale ! Mets la toi où je pense ! Ta bonne conscience ! Je veux que tu saches ! Et je veux qu’ils sachent ! Toujours la même rengaine ! Encore et encore, depuis si longtemps… Jusqu’au plus profond des esprits ! Au plus profond des écrits ! A jamais gravé dans le marbre ! Ici se sont affronté… la ville et le Démon !

Ho… my dear kitty… je te connais… peu t’importe ma lente mécanique, aux orgueils folkloriques… Je suis ici pour toi… Avec ma hordes de souvenirs. Cinq années déjà. Que je suis tombé de ta corniche. « Glissé du haut des murs de la ville. » Sale histoire ! T’en souviens-tu ? « Tu comprends, ma jolie… ? » On a pas idée de ne pas finir le travail ! Allez ! Le mat final s’approche à grands pas ! C’est le silence des pions… Rions ! Notre ultime domination servira le massacre ! Plus de simulacre. Finit de jouer ! Le gagnant partira, l’âcre en bouche ! Requiem pour une violence ! Je reboutonne mon veston. Je viens pour m’emparer… de ta gorge blanche ! Je viens pour t’embrasser… lapider. Je viens pour t’embraser… lapidaire! Allez !! J’entends tes cloches sonner ! C’est l’alarme ! Écoute mes orgues à moi ! Elles ont des airs de barbarie ! Ma musique plane… sur un vent de boucherie ! Tambours, à moi ! Pour qui sonne le glas ?! Il y a des fonds de vengeance dans cette histoire ! Futile ? Frivole ? Je suis la détermination. Que m’importe tes laïus ? Devant ton perron. Qu’on m’ouvre incessamment… tes jambes, pauvre innocente ! Qui craquera le premier ? Ton esprit ou ta muraille…?

« Salut, ma jolie. » Il y a bien longtemps que j’ai renié. Mon humanité.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Journal De Lecture Othello |
Une Cerise à la Mer |
Tribulations et autres non-... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Aupaysdeslivresdeantracith
| Saffaetcharlotte
| Vis, Vole et Deviens...